Green Player
Vegan Burger

Niveau

Vitesse

Blog

Le silence du web

Naviguez en mode Green player via le bouton en haut à gauche.

Du terreau vu de près

Publié le 11/01/2021, mis à jour le 28/01/2021 ▷ 03:32

Pourquoi n'y a-t-il ni audio ni musique sur nos sites web ?

Parce que nous sommes idiots de nous priver de son.
Parce que nous sommes des moutons et nous laissons manger par les ogres.

Si nous avions décidé de raconter des vraies histoires plutôt que des boniments, nous n'en serions pas là...

Nous serions en train de surfer sur des vagues de créations, de talents, de douceur ; du son, de l'image, de la peinture, du théâtre, des sentiments... Mais deux tendances de fond ont drivé l'internet depuis 30 ans : d'abord la technique puis le business. Alors l'audio, quelle importance...

Le monde du silence

Tout s'explique un peu. Historiquement, l'intégration de l'audio dans les pages ne s'est pas fait facilement : Active-x, Real Audio, Winamp, Windows Media, Flash, avec / sans plugin, guerres de formats Mp3, Wma, Aac, avec/sans DRM et j'en passe...). Puis vint l'assassinat de Flash par Apple ! Oui, il y a toujours des guerres de pouvoirs qui saccagent les beautés de ce monde... Et sans flash, outil formidable d'animation, non seulement le web a perdu de magnifiques créations multimédias mais il est aussi devenu sourd pour un temps.
Et puis, de grosses plateformes ont pris le monopole et accaparé la musique. Derrière la défense du droit d'auteur, la « License Légale » fut étouffée, les réseaux Peer To Peer condamnés et les plateformes de streaming encensées. Les artistes tombèrent encore plus bas...

« Je me souviens, c'était en 2002 et, avec 2 camarades, nous avions mis au point le concept de Wson qui donne la parole à votre site. Parce que pour être vu, il faut être entendu. 20 ans trop tôt : un bide total ! »

Bref, alors que la technique se simplifiait finalement, le business a quand même fini par tout remporter et nous, concepteurs, ne proposons de base pas de musique car le son est sorti de nos radars.

➔ Green digital

Non l'audio ne doit pas rester le parent pauvre. Via html, il est très simple à intégrer (balise audio), il est plus économique à produire et moins consommateur à diffuser (par rapport à la vidéo). Utilisons-le !

Ouï-dire

Désormais, dans le monde digital, l'audio s'utilise principalement pour :

  1. écouter un interlocuteur (communication, appels téléphoniques via IP, visio-conférence)
  2. écouter de la vidéo (Lire l'article sur Youtube)
  3. écouter de la musique (Surtout des plateformes payantes).
  4. écouter des podcasts (Grands médias + une multiplicité d'acteurs).

Les podcasts fonctionnent super bien : émission, reportages, bruits, créations sonores, journaux intimes, documentaires, poésie, fictions.
On peut s'en réjouir mais quand seront-ils capturés dans les mailles du grand net ?

La musique, elle, est devenue hyper concentrée aux mains de monstres. Elle ne sait plus se passer d'image depuis bien longtemps... Car tout ce qui est commercial ou à vocation à le devenir se vend par l'image.

➔ Green digital

L'accessibilité tente de proposer une entrée vers les non-voyants grâce à des logiciels spécifiques qui retranscrivent en audio le contenu d'un site web. Soyons créatifs et proposons nos contenus directement en audio avec une musique qui y trouve sa place. Créons des sites pour les oui-entendants.

Oui le web doit rester un espace de liberté. Et c'est à chacun de nous de retisser des hyperliens amis. Nous avons les moyens de le faire directement grâce à des langages universels : html, css et javascript.

Une green référence audio :
Podcast ONLY FRENCH

Dom Prévost

Par Dom Prévost   |   Expert Green digital